Combien De Degré Faut-il Ajouter Suivant Les Types De Thermomètre ?

Le thermomètre est un outil qui devrait être omniprésent dans votre maison surtout si vous avez des enfants. Par définition, un thermomètre est un appareil qui sert à mesurer la température. Il existe plusieurs moyens de prendre la température, à savoir : la prise de température par voie buccale, rectale, axillaire, tympanique, auriculaire ou encore frontale. Chacune de ces façons permet de mesurer la température corporelle, mais avec leur propre degré de précision. Donc, pour ne pas se tromper, un certain nombre de degré doit être ajouter au résultat affiché afin de connaitre la température exacte de la personne.

La température rectale étant la plus précise, c’est elle qui sert de base pour toutes les autres mesures. On parlera « d’équivalent rectal ». Il est à noter que certains thermomètres affichent cet équivalent rectal directement sur les écrans de résultats.

Toutes les informations citées ci-dessous ne remplacent en rien la lecture de la notice d’utilisation fournie avec votre thermomètre.

Combien de degré faut-il rajouter avec le thermomètre frontal ?

Parfois, les parents ont tendance à se fier à leur main en la posant sur le front de leur enfant, c’est même un réflexe pour savoir si l’enfant est fiévreux ou pas. Or, il suffit que cette main soit froide ou chaude pour mal estimer la température. Avec le thermomètre frontal, les résultats obtenus sont assez précis, à condition de bien respecter la marche à suivre. Vous ajouterez 0.3 °C à la valeur mesurée pour avoir la température interne exacte. Dans le cas d’une prise de mesure temporale (au niveau de la tempe), la valeur à additionner sera de 0.2 °C.

Le thermomètre oreille, combien de degré additionner ?

Prendre la température dans l’oreille n’est conseillée qu’à partir de l’âge de 2 ans. Cette technique consiste à introduire l’embout du thermomètre dans l’oreille. C’est une méthode très délicate donc il est nécessaire de bien lire la notice explicative du modèle avant de l’utiliser. En ce qui concerne les degrés à rajouter, la variation s’étale de 0 à 0.5 °C. Pour avoir un résultat plus précis, nous vous recommandons de faire trois prises rapprochées et, à la fin, de conserver la température ayant la plus haute valeur.

Doit-on rectifier les mesures du thermomètre auriculaire ?

Le thermomètre auriculaire est le même que le thermomètre oreille. Il faut donc utiliser les mêmes valeurs de rectification que pour le thermomètre oreille.

Combien rajouter avec le thermomètre tympanique ?

Veuillez vous reporter au thermomètre frontal.

Combien rajouter avec le thermomètre sous le bras ?

Cette technique est adaptée à tout âge que ce soit adulte, enfant ou même nouveau-né. Ce modèle s’utilise en le calant bien au creux de l’aisselle, puis il faut plaquer le bras contre le thorax. La durée de la mesure prendra entre 60 et 120 secondes environ. Pour obtenir l’équivalent rectal aux résultats obtenus par ce type de thermomètre, il est recommandé d’ajouter  de 0.5 °C à 0.9 °C à la température affichée.

Combien de degré ajouter avec le thermomètre rectal ?

Privilégiez cette technique pour prendre la température des enfants qui sont très sensibles à la fièvre notamment ceux qui ont entre 0 et 5 ans. Parmi les divers moyens de prise de température, la méthode rectale s’avère être celle qui donne les résultats les plus nets. Par conséquent, aucun rajout de degré ou rectification n’est nécessaire. Le principe consiste à lubrifier la sonde avec de la vaseline et d’introduire l’embout dans l’anus pendant une minute environ.

Combien rajouter avec le thermomètre dans la bouche ?

Mettre un thermomètre dans la bouche après avoir ingéré des boissons chaudes ou froides est à éviter formellement pour ne pas fausser les résultats. C’est une manière très simple de prendre la température, il suffit de placer la sonde sous la langue et de bien refermer la bouche en respirant doucement par le nez pendant 3 minutes à peu près. Un rajout de 0.6 °C est nécessaire pour obtenir un résultat précis.

Fermer le menu